MODE ÉTHIQUE ET FAST FASHION, QUELLES SONT LES DIFFÉRENCES ?

13/7/2021
3 MIN

Quand il s’agit de la mode, chacun a ses habitudes de consommation. La fast fashion a longtemps été le mode de consommation par défaut, mais plusieurs alternatives se démocratisent récemment comme la mode éthique. Fast fashion et mode éthique qu’est-ce que c’est et que choisir ? 


Le monde de la fast fashion 


La fast fashion c’est le phénomène de production de masse de collections de vêtements à durée de vie courte. Les marques produisent des vêtements à foison, casse les prix et créent toujours plus de tendances pour amener le public à consommer plus. C’est une pratique qui est apparue dans les années 90 avec l’apparition des marques de grande distribution comme ZARA. Derrière ces collections « à la mode et à bas prix » se cache un univers peu attrayant. 


Pour avoir des vêtements à des prix défiants toute concurrences, les enseignes n’hésitent pas à  déléguer tout le cycle de production hors occident. Là-bas, les salaires sont moins couteux que ceux de chez nous. 

Cette course à la production à moindre coût entraîne parfois des drames. En 2013 dans la Banlieue de Dacca au Bangladesh, le Rana Plaza s’est effondré. Il s’agissait d’une usine textile de huit étages produisant des vêtements pour les enseignes comme H&M et C&A. Bilan de l’incident, 1 138 ouvriers ont perdu la vie et 2 500 ont été blessés. Même si ce drame a été médiatisé et a suscité une grande indignation du public, ce genre d’usines existent encore dans des pays comme la Chine et l’Ethiopie. 


Les enseignes de fast fashion peuvent sortir une trentaine de collections par an contre quatre traditionnellement. Des collections pour la plupart du temps plagiés chez les créateurs peu connus. Soldes, ventes privées, ventes flash, tout est mis en oeuvre pour inciter à la surconsommation. Les vêtements sont produits avec des matériaux de moindre qualité qui s’abîment rapidement et invite ainsi au gaspillage textile. C’est là que son nom de « mode jetable » prend tout son sens. D’où l’impact environnemental énorme de l’industrie de la mode. 



Mode éthique et écologique, la réponse au problème ? 


À l’opposé de cette pratique, la mode éthique ! Elle s’oppose à la notion de mode jetable et prône des valeurs environnementales et sociales. Elle est aussi connue sous le nom de mode durable, mode éco-responsable, « conscious fashion », « slow fashion »… Mais l’objectif est le même, introduire une manière de consommer plus responsable. Elle se veut déjà plus responsable vis-à-vis des travailleurs. La mode écologique, c’est offrir une rémunération juste, des conditions de travail décentes et surtout de l’emploi local. 

Le principe repose sur l’utilisation de matériaux de bonne qualité afin de créer des vêtements durables. De cette manière plus vous portez le vêtement moins vous aurez à en acheter de nouveaux. 

Les matières premières sont soigneusement choisies selon leurs impact environnementales. Il s’agit de matériaux recyclables, naturels dont la production nécessite peu d’eau et n’a pas d’effet sur les cultures. Dans la liste : le chanvre, le coton bio, le coton recyclé, le lin, l’Econyl. Tout est mis en oeuvre pour respecter la nature, de la fabrication à la vente en passant par le marketing. 


Plusieurs marques  100 % made in France voient le jour. On peut compter Veja, Hoopal ou encore Maison Izard. Avec ses bienfaits sur la nature, la mode éthique est là pour changer les choses. 


La location de vêtements, une autre alternative ?


S’habiller chez des marques éthiques c’est bien, mais si vous n’êtes pas prêt à investir dans des vêtements, la location de vêtements est la meilleure solution. Aujourd’hui il existe des sites vous permettant de louer des vêtements de bonne qualité pour quelques jours. Il s’agit essentiellement de pièces originales ou de grands créateurs. L’application Loola est la première plateforme de mise en relation entre particulier en France. Elle propose de louer tout type de vêtements, par exemple la location de robe de soirée, de tenus de ville, de vêtements de ski, de vêtements professionnels… à partir de 5 euros par Jour. Louer au lieu d’acheter permet de réduire vos dépenses, mais aussi limite le gaspillage textile. 


La fast fashion a longtemps eu des dégâts considérables sur l’environnement et aussi sur les conditions de travail des ouvriers du textile. La mode éco-responsable et la location de vêtements se proposent comme de meilleures options pour une industrie plus saine. 


Article par : Paule-Emmanuelle Delbe

A Propos

Découvre les dernières actus éco/mode/lifestyle sur le blog de Loola

N'hésite pas à partager si le contenu te plait ;)